Your address will show here +12 34 56 78


Un webinar de 30’ chrono ⏱


Objectif : se sensibiliser aux nouveaux usages de Google Analytics 4

Google déploie sa nouvelle version de Google Analytics (Google Analytics 4). Évolution majeure ou révolution, vous n’aurez pas d’autres choix pour configurer vos nouvelles propriétés. Il est donc important de s’y intéresser de très près rapidement.

Notre équipe d’experts en #DigitalAnalytics vous propose une première séance de sensibilisation aux nouveaux usages de la solution pour vous aider à mieux vous préparer.

 
Mardi 15 décembre à 11h
 

 

 

 

#WebinarsBD #Data #Digital #Analytics

0

L’amélioration continue… des mots qui sont remplis de sens. A ce stade, vous vous demandez certainement de quoi parlera ce billet ? Améliorer le gout de mon café, peut être un projet d’amélioration continue, d’où l’importance de bien comprendre ce que cela sous-entend.  
Commençons par donner une définition à ce terme. En effectuant des recherches, on peut rapidement se rendre compte qu’il existe une multitude de méthode. L’une d’elles qui, à mon sens, se rapproche de nos activités est la suivante :

Kaizen :
Kaizen est un terme japonais composé des mots « kai » et « zen » qui signifient respectivement « changement » et « bon ». Le terme kaizen est utilisé dans l’industrie pour désigner l’amélioration continue au sein d’une entreprise nécessitant l’implication de tous les acteurs.
Référence 

Pourquoi mettre en place une culture d’amélioration continue ?

Dans certains cas, on se dira que tout va bien. Qu’en regardant mes données analytics, je constate que des évènements sont bien liés à mes différentes actions, je peux donc en conclure trop rapidement que mes visiteurs sont satisfaits.

En réalité, il y a d’autres éléments à prendre en compte.
Par exemple, mes visiteurs trouvent ils mes parcours faciles à utiliser ? Des outils de collecte de feedback utilisateurs peuvent aider en complément à identifier et comprendre les points de douleurs.
De plus, Le monde change, des nouvelles tendances émergent à l’instar du chatbot qui permet dans certains cas d’orienter l’utilisateur dans sa navigation.
Il faut s’améliorer en permanence pour s’adapter et faciliter la navigation de l’internaute.
Pour cela, monitorer vos parcours digitaux constitue un des moyens d’y parvenir en vous permettant d’identifier les points de frictions.

Maintenant, rentrons dans le vif du sujet. De nos jours, il existe une multitude d’outils et de sources de données.

  • Analytics (Google, Adobe, At Internet, Eulerian…)
  • Voix du client avec des outils comme Usabilla
  • Datavisualisation (Qlik Sense, DataStudio, Tableau Software..)
  • Sessions replay (Contentsquare…)
  • Outils de test A/B (AB Tasty, Google Optimize..)
  • Et la liste peut certainement encore continuer …


Un schéma vaut mieux que beaucoup de longues phrases.

                                 

*


L’objectif étant de gérer cette boucle de manière itérative.

  1. Collecter: Il s’agit de la phase de déploiement des différents outils en passant par les différentes phases d’expression de besoin, plan de marquage, configuration des outils
  2. Auditer mes parcours digitaux: L’idée est de mener un audit avec les différents outils à votre disposition.
Exemple : je constate qu’un parcours génère bien trop d’abandon.
Pourquoi uniquement 24,85% des visiteurs passent à l’étape 2 ? Nous pouvons simplement mettre en place un formulaire afin de comprendre les douleurs des utilisateurs. En fonction des résultats nous formulerons ainsi des idées d’optimisations.
  1. Mettre en place mes tests A/B. 
Cette étape consiste à prioriser les tests que vous souhaitez mettre en place. Notez bien que certaines optimisations sont plus complexes que d’autres.
  1. Analyser mes tests
L’objectif est d’identifier les versions les plus performantes de mes tests. Quelle version entre la version A ou B de mon A/B test génère le plus de conversions ou le plus de feedbacks positifs de la part de mes visiteurs.
  1. Implémenter la version gagnante de mon test.
Dans certains cas, la version originale sera meilleure.L’objectif est d’apprendre et tester.

Il est important de comprendre les points de frictions dans nos différents parcours en activant la donnée collectée avec pour objectifs l’amélioration de nos parcours. Cela passe par un monitoring régulier des différents parcours d’où l’importance de la boucle itérative vue précédemment. Nos visiteurs doivent avoir une navigation fluide, rapide et simple.
0

Activez vos données pour optimiser l’expérience utilisateur

L’optimisation des parcours digitaux est essentielle pour améliorer l’expérience utilisateur et augmenter ainsi vos taux de conversion (CRO). Elle passe par la maîtrise de votre parcours client digital.
 
Analyser les comportements et les usages de vos internautes  concoure à cette optimisation et la satisfaction de vos internautes.

Pour ce faire, notre équipe d’experts en Digital Analytics vous propose une première séance de sensibilisation à la démarche d’amélioration continue.

Le jeudi 11 mars 2021
De 11h à 11h30

 

Contact

Marine Goddet :

marine.goddet@businessdecision.com

01 56 21 21 29


Stéphanie Mouraud
stephanie.mouraud@businessdecision.com

02 49 62 02 33



0

Web Analytics

Le taux de rebond : le point noir des campagnes media

« La campagne ne fonctionne pas ! » « Les taux de rebonds sont trop élevés ! », ou encore, « On gâche de l’argent, beaucoup trop d’utilisateurs repartent aussitôt ! »… 
Quelle agence n’a jamais entendu ce genre de plaintes ? Le taux de rebond est un problème récurrent des campagnes media. Arthur Brunelin, Digital Performance Analyst, propose dans un article publié sur le Blog Big Data & Digital, une analyse des problèmes qui mènent à un mauvais taux de rebond. Notre consultant invoque tout d’abord des causes liées aux moyens utilisés dans la mise en place de campagnes digitales  : Tout d’abord, l’environnement digital.

Pour résumer, il s’agit de la qualité visuelle et les performances techniques du site internet. Cela dépend des équipes digitales et techniques de l’entreprise elle même. Ensuite, le contenu publicitaire présenté. Cet aspect, en général pris en charge par les agences média, rassemble tout ce qui concerne la qualité des créations digitales et le bon paramétrage des campagnes.

Enfin, la cohérence du parcours, soit la landing page qui va faire le lien entre l’environnement digital et le contenu publicitaire. Ce dernier élément est la conséquence directe de la collaboration entre les équipes digitales de l’entreprise et celles de l’agence media. Et c’est souvent à ce niveau que le bât blesse ! Nous vous invitons à découvrir l’intégralité de l’article sur le Blog Big Data & Digital de Business & Decison. N’hésitez pas à laisser des commentaires ! 


Contactez-nous


Ce témoignage vous a aidé à comprendre les enjeux organisationnels liés aux redirections de campagnes ? Si vous souhaitez un détail plus exhaustif et un accompagnement personnalisé sur l’amélioration de votre performance digitale, nous pouvons vous guider. N’hésitez pas à nous contacter ou à nous laisser un commentaire sous cet article.  
0

Web Analytics
La blockchain, l’informatique quantique, l’analyse augmentée et l’intelligence artificielle entraîneront de la disruption et de nouveaux modèles commerciaux.
Bien que la science-fiction puisse dépeindre les robots IA comme des méchants, certains géants de la technologie les utilisent maintenant pour la sécurité. Des entreprises comme Microsoft et Uber utilisent des robots Knightscope K5 pour patrouiller dans les parkings et les grands espaces extérieurs afin de prédire et de prévenir la criminalité. Les robots peuvent lire les plaques d’immatriculation, signaler les activités suspectes et collecter des données à signaler à leurs propriétaires.
Découvrez les dernières tendances: les principales tendances technologiques stratégiques de Gartner pour 2021
Ces robots basés sur l’IA ne sont qu’un exemple de «choses autonomes», l’une des 10 technologies stratégiques du Top 10 de Gartner pour 2019 avec le potentiel de provoquer des perturbations importantes et de créer des opportunités au cours des cinq prochaines années.


0

Actualités
Cartier, célèbre joaillier et horloger français, distribue ses produits de luxe sur ses sites e-commerce et travaille son image grâce à des campagnes média digitales.
Depuis un an, ses équipes digitales ont initié un important travail de reporting  pour suivre à la fois l’atteinte des objectifs de vente en ligne et la performance des sources de trafic par campagne digitale.
« Les dashboards mensuels que nous avons mis en place sont alimentés par des données dites « site-centric ». En les confrontant aux données dites « ad-centric », fournies par nos agences de communication, nous arrivons à formuler des hypothèses de vente et de trafic mois par mois. Nous utilisons ces dashboards comme un modèle d’attribution. » révèle Camille Thomas, spécialiste du Trafic Web. « L’objectif est d’identifier les leviers de campagnes les plus performants pour mieux orienter nos dépenses média et optimiser les ventes… »
En février 2018, Hub’Sales aura le plaisir de recevoir le témoignage Camille Thomas, Web Trafic Specialist chez Cartier, lors d’une table-ronde. L’occasion de venir partager vos retours d’expérience sur le monitoring de la performance des sources de trafic et les modèles d’attribution. Si vous souhaitez être informés de l’événement, laissez nous vos coordonnées !
0

Le 19 octobre dernier s’est déroulé le Google Cloud Summit Next Paris 17. Notre consultant Sébastien P. propose un rapide compte-rendu de l’événement.

Les annonces du Google Cloud Summit 2017

Première nouvelle, le Cloud Machine Learning Engine passe en disponibilité générale. Cet outil permet d’entraîner et de déployer en production des modèles d’apprentissage dans le cloud Google.
Le service propose la bibliothèque logicielle open source TensorFlow supportée par les solutions de Google Cloud Platform telle que Cloud Dataflow pour le traitement des données et Google BigQuery pour le SQL.


Deuxième nouvelle, il y a deux nouveaux outils de visualisation à tester deux outils : DataLab et DataStudio. Datalab est un outil orienté développeur qui permet de suivre les données que vous ingérez dans votre Cloud Google. L’exemple client de démonstration était celui de Dailymotion qui a travaillé avec un prestataire pour mettre en place son système de recommandation de vidéos en temps réel.
Datastudio: démonstration faite avec l’intégration de BigQuery et d’intégration de 3 téras de données interrogées en temps réel et afficher dans le tableau de bord sous datastudio en 2 minutes.

Bref le mot d’ordre à retenir c’est qu’une configuration compliquée il y a quelques années devient simple beaucoup plus rapide et agile à déployer: quelques semaines ou quelques mois au lieu de quelques années avant. A cette occasion, Google a présenté un outil avec un fort potentiel pour gagner du temps dans la préparation de vos datas associées à différents formats ou différents types (json, csv…) : Google data prep.

Replays du Google Cloud Summit

  Pour ceux qui n’ont pu être présents, voici le lien vers les replays :
0

Actualités

Le Digital Analytics se démocratise depuis un peu plus de 10 ans

Le Digital Analytics s’est démocratisé avec l’apparition de Google Analytics en 2005.
Aux Etats-Unis la Digital Analytics Association (DAA) évangélise déjà depuis 10 ans cette discipline. Des géants de l’e-commerce, comme Amazon ou The Home Depot, ou des médias, comme le Washington Post, s’équipent même de Hub’Scan, plateforme de qualité de données digitales, pour optimiser l’efficacité de leurs tunnels de conversion.

Hub’Sales, qui a fêté ses 10 ans en juillet dernier, en est d’ailleurs le pionnier. Dans notre vision, le Digital Analytics comporte deux expertises : les données digitales (collecte, qualité et fiabilité, croisement avec les sources de données média – CRM – ventes…, mesure et analyse) et leur exploitation (optimisation des tunnels de conversion, de l’UX et des investissements marketing, segmentation et retargeting, personnalisation en temps réel).

Un impact important sur le business
Présent tout au long du parcours client, le Digital Analytics représente un gros enjeu pour les entreprises car il a un impact sur le business. Chez L’Oréal, on s’appuie sur le Digital Analytics pour définir des modèles d’attribution. Chez PSA, il permet de définir des profils d’acheteurs pour mieux cibler les offres. A termes, l’industriel pourrait même anticiper les volumes de production grâce à l’analyse des configurateurs automobiles en ligne.

Conclusion, le Digital Analytics doit être réfléchi et anticipé dès le début dans un projet digital global. Cette discipline révèle aujourd’hui tout son potentiel. Les professionnels du marketing et de l’e-commerce s’interrogent et ont besoin d’être conseillés et accompagnés.

Nous en avons eu la preuve lors des deux tables rondes que nous avons organisées cette année avec deux de nos clients Orange et le groupe de luxe Richemont. 25% des personnes rencontrées déclaraient avoir un projet Digital Analytics en cours ou à venir. Et cette proportion ne cesse d’augmenter !

L’évangélisation du Digital Analytics 
L’évangélisation du Digital Analytics passe également par le biais des missions que nous réalisons avec Business & Decision.
Un exemple simple : pour un site e-commerce, les équipes Web Agile et Mobile réalisent l’implémentation d’une plateforme e-commerce, Hub’Sales s’occupe du tracking, de la qualification des données et de leur analyse pour alimenter le moteur de recommandation d’offre auto-apprenant implémenté par les équipes CRM.

A noter également : dans leurs missions, nos consultants Digital Analytics travaillent régulièrement en binôme avec les Data Scientists. Leur relation est simple : ils préparent les données qui alimenteront les modèles prédictifs. Le Digital Analytics doit être pensé comme une partie intégrante de tous les projets Digital et Data entrepris par Business & Decision. Nous sommes à l’écoute pour toute question ou pour vous aider à qualifier des projets. N’hésitez pas à nous contacter !
1

Richemont, groupe historique de produits de luxe, détient plusieurs maisons prestigieuses telles que Jaeger-LeCoutre, Cartier, Lancel, Piaget, Mont-Blanc ou encore Chloé.
Pour soutenir les activités digitales de ses Maisons d’horlogerie et de joaillerie, le groupe pilote la collecte de la donnée digitale et recherche des leviers d’activation pour optimiser les parcours clients et ses ventes.

« Notre objectif est de travailler sur la convergence multi-canal. Par exemple, lorsqu’un client prend rendez-vous sur l’un de nos sites, nous fournissons au responsable du point de vente un historique de 6 mois de son parcours digital » explique Jean-Marc Vandenabeele, Expert Web Analytics. « Nous travaillons également sur des solutions d’abandon de panier ou encore de génération de contenu dynamique en fonction des parcours client… « 
Convergence multicanale et activation de données digitales
Le jeudi 1er juin, Hub’Sales vous invite à rencontrer son invité Jean-Marc Vandenabeele, pour partager des retours d’expérience sur la convergence multi-canal et l’activation des données digitales. 


Infos pratiques
:


Date :
Jeudi 1er juin à 8h30

Lieu : 
Hotel Sofitel Paris le Faubourg,
15 Rue Boissy d’Anglas,
75008 Paris

Contact :
Delphine Boudaud – 06 83 23 25 10

0