Web Analytics

Mesurer le succès de votre blog [1/2]

Les blogs ne sont pas des sites Web comme les autres. Notoriété, image, réputation, acquisition de trafic, brand management, SEO, voire tout cela la fois comme souvent … les blogs associés à un business sont une catégorie bien particulières de sites qui peuvent répondre à des objectifs bien différents. Et en ce qui concerne les diaries, ou bien les blogs personnels, il est encore plus délicat d’en cerner les objectifs. Besoin d’accomplissement, self-entertainment, de création, désir d’informer, d’animer une niche, de manager une communauté, de donner son avis, de débattre, d’obtenir du feedback, de documenter, d’intéresser à un sujet, de fédérer autour d’une cause, de travailler une notoriété, une image personnelle… D’une manière générale, les objectifs de tels blogs peuvent répondre à la complexe batterie des exigences humaines consignables aux étages III, IV et V de la Pyramide de Maslow. Fig 1. : Maslow Hierarchy Of Needs (Source : Wikipedia.) On peut tout de même dégager un dénominateur commun en terme d’objectifs, et ce quelque soit la nature de votre blog : ces derniers seront de toute manière servis, au moins partiellement, par l’audience que vous parviendrez à générer. Si vous n’êtes pas une entreprise, analyser le trafic de votre blog n’est pas indispensable, mais cela vous permettra de vous situer. Evidement, si être lu est le cadet de vos soucis, et que vous bloggez pour écrire vos mémoires plus tard, vous pouvez passer votre chemin et faire une razzia chez Moleskine, ce qui vous évitera de perdre votre temps à faire des backups WordPress. Par contre, si couvez d’autres ambitions que le simple enregistrement d’une entrée dans une base de donnée, vous n’êtes pas sans savoir que sans l’écho de vos lecteurs, vous n’existez tout simplement pas. Et par « écho », j’entend, à minima, le constat formel de la lecture de votre blog par d’autres êtres humains. Sans même encore parler d’interaction avec celui-ci, puisqu’elle peut y être inexistante, si c’est votre choix (refus des commentaires, entre autres.) C’est ce pour quoi j’ai personnellement opté sur mon blog depuis plus de neuf ans, et pourtant, cela ne m’empêche pas d’en analyser le trafic. Quelles sont les métriques de succès propres à un blog ? Avinash Kaushik s’est penché sur le sujet il y a déjà quelques années, en segmentant les blogs en trois catégories. Son modèle permet de définir quelles mesures pourraient être cruciales selon le type de blog que vous gérez. C’est une sorte de blue print que chacun peut adapter. Fig. 2 : Modèle de catégorisation d’Avinash Kaushik : Diary / Personnal Blog / Business Blog. Evidement, il existe des hybrides : votre blog en fait peut-être partie. Maintenant que vous connaissez la catégorie à laquelle appartient votre blog (j’en vois certains qui n’arrivent toujours pas à trancher au fond, surtout, prenez votre temps) vous aller déterminer ce que vous souhaitez mesurer. Prenons d’abord un exemple que je connais bien, mon blog. Il s’agit d’un hybride diary + personal blog. Je déciderai de mesurer ma « Raw Author Contribution » (contribution individuelle par auteur) ainsi que mon « Audience Growth ». Comme il n’est pas interactif, je ne mesurerai pas la « Conversation Rate ». Mesurer les « Citations » et le « Ripple Index » ne m’intéresse pas non plus. Par contre, suis curieuse de savoir ce que me coûte mon blog (je ne l’ai jamais évalué.) Et, même si je ne monétise pas, je déciderai d’en mesurer le « Benefit » ; vous comprendrez pourquoi à la fin de cet article. La semaine prochaine, dans la seconde partie de cet article, retrouvez le détail de toutes les métriques pour mesurer le succès de votre blog.