Web Analytics

La planification de rapport automatique en détail

La planification de rapport sur google data studio en mars 2019

N’étant plus en beta officiellement depuis septembre 2018. C’est une commodité que les utilisateurs de google data studio attendait pour automatiser l’envoi des rapports google data studio cette année suite à l’événement parisien « Data Studio roadshow » le 7 mars 2019 dernier.

Lorsqu’on regarde cela de plus près, on voit l’apparition d’une nouvelle icône ci-dessous sur cette capture d’écran qui montre les possibilités de cette nouvelle fonctionnalité :



Le prérequis pour utiliser l’outil de planification google data studio


Tout d’abord, il faut être le propriétaire du rapport google data studio ou à défaut avoir des accès en écriture afin d’utiliser cette fonctionnalité.

 

 

Les limites de l’outil de planification google data studio

Après quelques test en ouvrant un rapport google data studio et pour avoir l’habitude de sortir des « reporting » sur l’écosystème des outils google comme campaign manager (anciennement DoubleClick Manager) ou encore Display and Video 360 (anciennement Doubleclick Bid Manager), nous nous rendons compte très vite des limitations de la fonctionnalité de rapport automatique.



– Champ destinataire :

Par défaut, tous les rapports sont envoyés au propriétaire et c’est quelque chose qu’on ne peut pas changer à date. Ce qui n’est pas pratique du tout si l’on utilise son email comme un outil pour lire que les mails importants par exemple et qui ont besoins d’une action potentielle.






– Champ répétition :


Au niveau de la répétition du rapport automatique, il n’y a que 3 options qui sont respectivement :


– Tous les jours
– Toutes les semaines, le lundi
– Tous les mois, le 1er jour

Ce qui fait qu’on n’a pas le droit de choisir le jour de la semaine où l’on veut programmer son rapport hebdomadaire. C’est bien connu, il ne se passe jamais rien le mardi 😊.

Pareil, pour le mois, nous sommes contraints d’avoir un rapport automatiquement le 1er du mois. Au final, on remarquera qu’on ne peut pas faire de rapport trimestrielle, semestrielle, annuelle ou personnalisé en fonction de notre besoin.

Ceci rend donc cette fonctionnalité inexploitable dans certains contextes où on a besoin d’un rapport trimestrielle le 1er mercredi du mois par exemple.


Une chose qui me paraît essentiel aurait été d’avoir une preview. Nous ne sommes pas à l’abris de coquilles dans le rapport et d’une transformation du rapport google data studio qui se passe mal. Et c’est bien dommage ne pas avoir cette sécurité de vérifier ce qu’on envoi, car les destinataires sont en générales des responsables ecommerce.

A noter qu’on ne peut pour l’instant faire qu’un seul rapport automatique par rapport google data studio. Encore une fois, c’est très limité alors qu’en réalité, les « traffic manager » ont autant besoin d’une vision de l’évolution de leur action digitale par mois que par jour pour en tirer des enseignements.

Aujourd’hui, les modules comme « google data studio export PDF » sur chrome ont encore de beaux jours devant eux et on peut aller se plaindre ici auprès de google.

Auteur : David VUONG, Consultant Analytics.

 

Author


Avatar